Tout savoir sur la définition, la résolution d’une image… 2/3

L’affichage d’une image sur écran (galerie photo web par exemple). Quelle résolution adopter pour mes images…?

Là aussi, une règle fausse perdure, celle qui dit que pour un affichage écran sa résolution doit être de 72dpi. Nous allons voir que cela ne veut pas dire grand-chose… Tout d’abord, raisonner en mesure de longueur métrique ou anglaise pour un affichage écran n’a pas de sens. Dire qu’une image doit avoir 72 dpi pour une dimension de 13x19cm par exemple pour être affichée sur l’écran n’est donc pas un bon raisonnement. Sur écran les dimensions s’expriment en pixels et non pas en unité de mesure de longueur. Une dimension en pixel tiendra compte et s’adaptera en fonction de la résolution et la taille de votre moniteur !

http://www.alpha-numerique.fr/index.php/chroniques/idees-fausses/716-idee-fausse-3-le-mythe-des-72-dpi-pour-un-affichage-ecran

De même pour un infographiste metteur en page, une page web, sera définie en pixels et non pas en cm.

L’affichage sur le web (image ou pages web) n’a pas de résolution fixe, car chaque périphérique (écran par exemple) possède une densité de pixels qui lui est propre.

Par exemple un écran art graphique de diagonale 27 pouces, avec une définition de 2560×1440 pixels aura une résolution de… ?

Sortez vos calculettes ! Diagonale 27 pouces, pour un ratio de 16:9 (c’est le ratio standard des écrans actuels et des TV*), cela donne grâce à monsieur Pythagore, (je vous fait grâce des formules de calcul de la longueur et de la hauteur en fonction du rapport), 23,53″x13,23″ (59,77cm de long x 33,62cm de haut).

Sa résolution (densité de pixels) sera de 108 dpi. Un écran de même taille, plus commun, en définition Full HD (1920×1080), aura une résolution de 82 dpi.

…oui nos écrans n’ont pas tous les mêmes définitions et sont bien supérieurs aux fameux 72dpi qui pouvait être un standard graphique à l’époque où les écrans de 19 pouces (17,7 pouces réels) avait une définition de 1440 X 768 px et étaient au ratio 4:3 !!

Plus notre écran aura une définition élevée pour une même taille physique et plus la densité des pixels sera élevée et donc plus la taille des pixels seront petits et donc moins visibles. Attention, plus un écran sera défini, plus son affichage sera étendu mais plus la taille des objets visibles seront petits (icônes, gif, images…). Donc un écran 4k c’est bien mais sur un 24 pouces il va falloir avoir le nez collé dessus…

Aujourd’hui donc, vous l’avez compris, on ne choisi pas de publier une image sur le web en fonction d’une résolution en dpi, mais bien en fonction de sa taille en pixels.

Les écrans – Taille, ratio, définition et plus…

Les écrans suivent des définitions normalisées.

A une époque révolue cette définition suivait le ratio 4 :3, depuis la HD TV, les proportions sont au 16 :9

  • HD TV : 720 x 1280 px
  • Full HD : 1080 x 1920 px
  • QHD ou WQHD : 1440 x 2560 px
  • 4K UHD : 2160 x 3840 px

Aujourd’hui la grande majorité des équipements possédés (écran d’ordinateur, mais aussi smartphones et tablettes) sont à une définition Full HD… l’affichage sur un 27 pouces avec cette définition devient néanmoins très gros et la retouche photo moins aisée car la surface d’image affichée est plus réduite ( à taille de zoom égale). L’utilisateur sera contraint de zoomer / dézoomer très souvent dans une séance de travail.

Le 27 pouces QHD (1440 x 2560 px) est un type d’écran qui combine un équilibre définition / taille d’écran apprécié des graphistes. Associé au ratio 16:9, cette définition est très confortable et permet de visualiser une image 3:2 assez large tout en gardant un espace, à côté, pour les « boîtes à outils » de notre application de retouche…

La technologie 4k pour des moniteurs graphiques et pour des photographes serait bien évidemment une tendance d’avenir… mais nécessitera des écrans assez imposants pour travailler confortablement sans être collé à l’écran (>27 pouces). Pour un 24 pouces 4k, on sera vraiment le nez dans l’écran avec des typo et des icônes minuscules…

En photographie les critères « taille d’écran » et « définition » ne sont pas les seuls… Pour les adeptes de la photo aux couleurs vives et saturées les écrans large gamut, dont l’étendue des couleurs visibles dépassera le spectre Srgb pour couvrir près de 100% du Adobe Rgb, seront un atout de choix ! D’autant que les navigateurs web actuels (Chrome, Firefox, Safari) sont maintenant compatibles « large gamut ». Ces écrans coûtent cher et ne sont pas si courants, on les trouvera chez des marques reconnues dans la profession, Eizo, Nec, Dell, BenQ, Viewsonic, iiyama

Beaucoup d’autres caractéristiques d’écran ne pourront pas être lues sur une fiche technique et ne se révèleront qu’à l’usage, je citerais entre autres, la fidélité des couleurs sur un large échantillon de patch, la facilité de calibrage, le calibrage hardware, la compatibilité avec les sondes, les angles de vision…. Et surtout, l’homogénéité de la couverture lumineuse (en terme de luminosité comme en terme de point blanc).

L’un des arguments marketing lorsque l’on achète un écran sera la promesse d’un « taux de contraste » important. Attention celui communiqué par les vendeurs ou les fabricants ne correspond en général à rien, puisque nulle part il ne sera communiqué avec quelle luminosité ce taux de contraste sera atteint… dans la pratique pour une luminosité normale (autour des 100 cd) un écran aura un taux de contraste mesuré bien plus faible que celui communiqué sur la brochure publicitaire… En photographie et lorsque l’on retouche nos images en vue de réaliser des tirages papier, on n’a pas besoin d’un contraste élevé.

….J’ai longuement communiqué sur ces aspects, lors de mes cours sur la calibration des écrans (caractérisation, étalonnage, vérification et mesures, création de plusieurs profils en fonction des besoins). Je ferais, à l’occasion, un article plus complet sur cette partie.

En conclusion vous avez ici toutes les informations pour définir à quelle taille (en pixel !) vous choisirez de rééchantilloner vos photos pour une galerie web par exemple.

Il faudra prendre en considération votre cible, à qui destinerez-vous vos photographies en priorité, et sur quel matériel vos photos seront consultées (écran d’ordinateur grand public full hd, smartphones en orientation « portrait » site mobile, écrans art graphiques ciblés utilisateurs « avertis »…)

Prendre aussi en compte les proportions de vos photos ( Tout le monde ne fait pas que des photos au ratio 3 :2, certains vont faire du paysage cadré 16 :9, d’autres vont faire du format carré, d’autre du panorama 3 :1…).

Définir la taille d’une image 100% pour une galerie web est donc une affaire personnelle et une démarche créative, réfléchie, au même titre que l’encadrement et la présentation de votre tirage photo d’exposition…. Pour ceux qui espérait une réponse péremptoire du type «  galerie web c’est 1000 X 1500 pixels », ils seront déçus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *